Derniers sujets
» Vente de ma bmw touring e46 320d 2004
Mar 11 Avr - 19:08 par neofyt

» Avis site : air-suspension-shop.com
Dim 21 Aoû - 15:06 par Jonystark

» Info jantes
Jeu 11 Aoû - 14:05 par manuninjamoto

» Présentation xcarleone
Jeu 11 Aoû - 13:03 par manuninjamoto

» Ma F46 pack M
Sam 23 Juil - 23:04 par F46M

» Perte puissance e46 330d
Ven 15 Juil - 18:39 par mike.d

» Nouvelle BMW série 1 - 116i - Kit M - problème -que faire?
Mer 22 Juin - 11:35 par Missbmw34

» F36 420i pack //M sport de 2015 (manuninjamoto)
Jeu 16 Juin - 20:22 par manuninjamoto

» slt moi c'est pascal
Mer 15 Juin - 11:45 par tchipot

» salut moi s est danilo
Dim 29 Mai - 0:35 par Admin

» Adresse carrosserie ancètres
Sam 14 Mai - 20:50 par Admin

» E46 330 touring
Sam 14 Mai - 20:28 par Admin

» Pétition BMW, Moteur N47 Problème Chaîne de Distribution
Lun 7 Mar - 12:28 par YOUSSS

» E93 320d pack M sport de manuninjamoto
Jeu 3 Mar - 21:33 par Admin

» Photos des miniatures BMW
Jeu 3 Mar - 21:30 par Admin

» Moteur M10 -fuite d'huile distribution.
Dim 28 Fév - 22:22 par PLUSQUIN EDOUARD

» Acoups moteur BMW X4 neuve, 2.0 litres diesel (moteur B47)
Mer 17 Fév - 18:46 par Luc

» BMW 325XI Touring
Dim 14 Fév - 12:36 par jerome87

» Trop bonne cette publicité !
Sam 13 Fév - 19:47 par PLUSQUIN EDOUARD

» Evolution de ma BMW E30.
Sam 13 Fév - 19:42 par PLUSQUIN EDOUARD

» PRESENTATION
Sam 13 Fév - 14:10 par PLUSQUIN EDOUARD

» [CIRCUIT] Journée Drift Arrosée Lurcy-Lévis 28/02/2016
Jeu 31 Déc - 10:04 par ulteamracing

» presentation
Dim 27 Déc - 12:47 par silicone2002

» e87 116d de manuninjamoto
Sam 26 Déc - 18:55 par manuninjamoto

» bruit anormal entre 60 et 100km/h
Dim 11 Oct - 19:00 par Admin

» Karting enfant 60< cc a vendre
Lun 20 Juil - 17:59 par Admin

» [Vends] Inserts Alu pour e93 phase 1
Mar 23 Juin - 12:59 par manuninjamoto

» Panne i drive sur e60 520d de 2008
Dim 31 Mai - 23:09 par Admin

» E92 - Préparation Circuit
Dim 31 Mai - 22:28 par Admin

» Présentation BMW Série 4
Dim 31 Mai - 12:52 par Admin

» Présentation BMW série 2 F22-F23-F45
Sam 30 Mai - 12:07 par Admin

» section bmw serie 2
Sam 30 Mai - 11:42 par Admin

» Cherche carrosserie prix doux pour peinture complète
Sam 30 Mai - 11:41 par Admin

» Pneus Yokohama 20 pouces
Ven 22 Mai - 10:10 par dom550

» MV Agusta F3 de manuninjamoto
Mar 24 Mar - 11:22 par manuninjamoto

Statistiques
Nous avons 511 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Romanolux

Nos membres ont posté un total de 1922 messages dans 629 sujets
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée


BMW 323 E21-1977

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

BMW 323 E21-1977

Message  Denis1 le Lun 16 Mai - 21:09

Bonjour,

Voici un modèle à l'échelle 1:18 qui semble intéressant, du moins pour ceux (dont je fais partie) qui les ont vues et entendues étant gamin.

Le budget internet de ce modèle est annoncé à 83 € mais peut être qu'en cherchant un petit peu.......









Lien du site revendeur.



Fiche technique du modèle original :

En juillet 1975, BMW dévoile au salon de Münich sa nouvelle série 3 E21. A son lancement la E21 repris les mécaniques de sa devancière, la série 02, des moteurs quatre cylindres en ligne, performants et fiables, dont la réputation n'était plus à faire. A la fin de l'année 1975 arriva la version sportive de la gamme E21 : la 320i. Elle était dotée d'un système d'injection mécanique portant la puissance du bloc quatre cylindres à 125ch. Seules la 320 et la 320i disposaient des doubles optiques. Très rapidement, la succession du concept de la série 02 fut assurée avec succès. Les BMW série 3 E21 se distinguent par leur ligne compacte et élégante, mais également par leurs mécaniques fiables, mélodieuses et performantes. Une réussite qui ne se démentira pas avec le temps permettant ainsi à BMW d'asseoir l'image et la renommée de sa gamme compacte, devenue aujourd'hui vitale pour sa pérennité.



Après l'avoir réservé pendant plusieurs décennies aux automobiles haut de gamme, c'est en 1977 que BMW introduisit le six cylindres M60 - rebaptisé plus tard en M20 - sur les modèles 320i et 323i et, donc, dans la "petite classe". Conçu comme un groupe hautes performances classique, c'est-à-dire pour une puissance maximale à partir d'une cylindrée minimale, ce moteur compact dont les cylindres présentent un entraxe relativement petit, a constitué la base pour une succession évolutionnaire de six cylindres en ligne, base dont le principe est resté le même jusqu'à ce jour. Pour la première fois, le vilebrequin d'un six cylindres en ligne n'était pas matricé, mais coulé. Pour obtenir une chambre de combustion compacte, les soupapes culbutées formait un angle en V de 22 degrés seulement par rapport à la verticale, au lieu de 25 auparavant. Pour des raisons de rigidité, le vilebrequin était monté sur 7 paliers et disposait de 12 contrepoids d'équilibrage. Le moteur était équipé d'amortisseurs de vibration qui donnait un fonctionnement particulièrement doux. 110 millions de marks, une somme faramineuse à l'époque - voilà l'investissement que BMW avait consacré à cette nouvelle gamme de moteurs avec comme corollaire une production permettant de fabriquer les six cylindres en un nombre d'heures nettement inférieur à celui requis pour les anciens quatre cylindres. C'est presque sans vibrations et avec un merveilleux velouté que ce petit moteur monte en régime jusqu'à atteindre le nombre de tours maxi., accompagné d'une sonorité vigoureuse, mais jamais agressive." La puissance maximale de la BMW 323i E21 équipée d'une si brillante mécanique est donnée à 143 ch DIN à 6000 tr/mn et un couple de 19,6 mkg à 4500 tr/mn. Ce six en ligne élastique et mélodieux à souhait dote donc la BMW 323i E21 de performances encore d'actualités avec 190 km/h en vitesse maximale (avec une boîte 4 à grille inversée première en bas à gauche !). et 30,6 secondes au kilomètres départ arrêté. Sa consommation reste raisonnable avec moins de 12 litres au cent de moyenne si vous conduisez énergiquement.

Les BMW série 3 E21 ont été conçues dans un double optique : économie et sport. Cela peut paraître totalement opposé, pourtant BMW réussi son pari comparé à la série 02. Le châssis est donc adapté à la puissance accrue du moteur par de nouveaux réglages de suspension et d'amortissement. Le rapport de pont a également été augmenté de façon à ce que le moteur tourne moins vite à vitesse égale (donc pour privilégier l'économie de carburant). En plus de trains avant et arrière renforcés, la 323i était équipée de freins arrière à disque (le moyeu de ceux-ci formant tambour recevant les garnitures du frein de stationnement), tandis que les freins avant sont ventilés. La dimension des plaquettes de freins et des disques accrue permet à la génération E21 de freiner plus fort et d'user moins vite ses garnitures. Les pneumatiques de série, des 185/70 VR 13, sont plus larges pour offrir une meilleure tenue de route et également faire face à l'augmentation du poids des séries 3 E21 comparé à la série 02. La suspension reste classique avec un schéma McPherson avec barre stabilisatrice à l'avant, et des roues indépendantes à l'arrière avec des triangles obliques, combinés ressorts-amortisseurs et une barre stabilisatrice. La direction est à crémaillère non assistée. Avec 1 135 kg sur la bascule, la BMW 323i E21 permet d'offrir un comportement très vivant et joueur. Normal, une propulsion avec un tel moteur, un gabarit compact et un autobloquant. Le rêve ! La BMW 323i appartient à cette race d'autos qui autorisent, si votre niveau de pilotage vous le permet, des passages très rapides. Le train avant reste incisif et l'arrière motrice à merveille… sur le sec ! Le comportement reste très joueur et dynamique mais oblige en revanche à de la prudence sur sol gras ou mouillé. C'était l'époque encore " nature " où l'électronique n'avait pas droit de cité : pas d'ABS, pas d'ESP et encore moins d'antipatinage… En résumé la BMW 323i reste facile à conduire aux allures autorisées et peut prodiguer beaucoup de plaisir à son conducteur à rythme soutenu… pour ceux qui savent. D'ailleurs, les BMW 323i E21 commencent à faire la joie des amateurs de la marque à l'hélice en sorties circuit club…


En juillet 1975 au salon de Münich, BMW présente la nouvelle BMW Série 3 E21. Trois modèles sont disponibles au catalogue avec la 316 (90 ch), 318 (98 ch) et 320 (109 ch). En fin d'année, la sportive de la gamme est lancée avec la BMW 320i E21. Avec son injection mécanique sa puissance est portée à 125 ch. En 1977, BMW inaugure des six cylindres M20 sur les BMW série 3 E21. La BMW 323i coiffe la gamme avec ses 143 ch. Toujours la même année, le carrossier allemand Baur commercialise une version découvrable de la BMW Série 3 E21. Pour l'année 1979, la gamme est légèrement face-liftée : les rétroviseurs chromés furent remplacés par des modèles en plastique noir et un nouveau tableau de bord fit apparition. Sur les versions 6 cylindres une horloge digitale en bas du compte-tours est montée. En 1982, c'est l'arrêt de la BMW 323i E21 tandis que la nouvelle BMW Série 3 E30 est présentée. Cette dernière est commercialisée l'année suivante. Fin 1983, la Série 3 E21 est définitivement arrêtée avec la 315 qui tire sa révérence après une production totale tous modèles confondus de 1 354 961 exemplaires.


_________________
Cordialement Denis.
avatar
Denis1
Membre Pro
Membre Pro

Messages : 154
Date d'inscription : 06/08/2010
Localisation : Province de Liège

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum